[Lettre de Berthelé à De La Croix du 26 février 1883]

Contenu publié en ligne le 25/05/2018
Date : 1883-02-26
Collection : Lettres

Mots-Clés : correspondance

Transcription

Niort, le 26 février 1883

Révérend et Cher Père

J'ai d'abord à vous remercier de l'amabilité que vous avez eue de me répondre malgré votre fatigue, votre mal de tête, vos contrariétés. J'ai écrit à M. Richard à propos de l'inscription de Bauthildis, et j'ai été très étonné, très désagréablement étonné, quand j'ai appris de lui qu'en rapportant cette inscription, j'enlevais un débris que vous aviez songé vous-même à mettre au musée de Poitiers. Pourquoi ne me l'avez-vous pas dit, aussitôt mon arrivée à Niort ? Si les Antiquaires de l'Ouest étaient moins endormis, s'ils faisaient comme les Antiquaires du Centre, s'ils envoyaient après chaque séance aux membres non résidents un petit compte rendu, ce malentendu que je regrette vivement ne serait pas produit. Si vos collections particulières n'avaient pas été mises par vous au musée des Antiquaires, je vous aurais offert de vous faire restituer cette pierre qui était connue de vous, avant d'être rencontrée par moi. Mais pour tant faire que de la donner au Musée des Antiquaires elle est aussi bien chez nous, quoi qu'il en dise naturellement mon très aimable confrère.

Monsieur le Ministre des Antiquités gallo-romaines du Poitou.

Saut de page

Je compte toujours lire une petite note sur cette inscription à la prochaine séance de la Société de Statistique. Cette inscr. a pour moi l'avantage de me faire apprendre pratiquement certaines lois paléographiques qui m'étaient jadis passé par l'esprit, mais d'une façon fort peu stable. Après vous avoir écrit il y a une dizaine de jours (c'est vous qui avez eu la 1ère photographie de l'inscription) je me suis adressé, a l'abbé Duchesne (mon ancien professeur d'archéologie chrétienne de l'université catholique de Paris), à M. de Lasteyrie, à M. Héron de Villefosse, et à M. Edmond le Blant lui-même. J'attend encore les réponses de Lasteyrie et Edmond le Blant. Duchesne & Villefosse penchent plus vers l'opinion de Palustre que vers celle de M. Alfred Richard.

Je voudrais bien profiter de l'occasion de cette inscr. pour étudier celles de l'hypogée. Si vous aviez à l'état disponible une épreuve des planches qui reproduiront ces inscr., je vous serais on ne peut plus reconnaissant de me la communiquer. Cela me dispenserait d'un voyage à Poitiers, qui contrarie ma petite femme. Si cela ne se peut pas, je vous demanderai la permission d'aller étudier les moulages que vous avez donnés aux Antiquaires, et prendre mes notes sur place. A propos de ces inscr. de l'hypogée le musée de

Saut de page

Niort serait bien désireux d'en posséder aussi des moulages. M. Bardonnet me disait cela l'autre jour. L'autoriseriez-vous à en faire prendre, aux frais de notre société, sur les moulages des antiquaires.

Vous avez lu dans le Bulletin monumental les articles de L. Palustre. J'allais vous demander ce que vous en pensez mais je ne veux être importun. Vous êtes si surchargé de besogne que je ne veux pas ajouter une réponse de plus à celles que vous avez déjà à faire.

Je serais bien aise d'être au courant des nouveaux principes épigraphiques que la découverte de l'hypogée vous a permis d'établir. N'y aurait-il pas moyen que je prenne copie - (une journée suffirait) - des passages caractéristiques de votre exemplaire d'épreuve ?

M. Letelié de La Rochelle, m'a écrit hier en me demandant de lui faire tirer des exemplaires du plan des qq notes, pour accompagner l'article sur Sanxay que doit publier le prochain Bulletin des Archives de Saintonge. Je lui ai répondu immédiatement, ainsi qu'à M. Audiat, de vs demander une autorisation écrite. M.Clouzot y tient.

Le dit M. Clouzot a pris très cavalièrement le tour mérité - que lui a joué Palustre. - Je n'ai pas besoin de vous dire si j'ai été stupéfait, en retrouvant dans le Bulletin Monumental l'article du Poitou sur la restauration de

Saut de page

l'Eglise de St Géneroux. Et avec ce titre : le vandalisme officiel ! et une petite introduction épicée. Ah ! je ne vais plus être du tout des amis de M. Lisch. - Palustre en revanche est bien disposé pour moi. C'est a vs que je le dois - merci cher Père.

Veuillez me rappeler au bienveillant souvenir de Monsieur & Madame Dhome.

Mme Berthelé vous présente ses hommages.

J'y joins l'expression de mes sentiments bien respectueusement affectueux

Jos. Berthelé

M Raoul est peut être un peu contrarié de ce que vs ne lui avez pas permis d'exposer votre statue à Potiers. Vous auriez eu là tous les deux un si beau succès !!

Que penseriez vous d'une bibliographie critique des fouilles de Sanxay, a publier dans les mémoires d'une société (Poitiers ou Niort) - ou bien à imprimer en dehors, sur beau papier, tirage très restreint, a l'usage des amateurs seulement ?

JB.

En savoir plus...
Format
22 cm x 32 cm
4 p.
Identifiant
FRAD86_16J3_31_029
Destinataire
De La Croix, Camille (1831-1911)
Personne citée
Lételié, J.-André (1825-1891)
Palustre, Léon (1838-1894)
Transcripteur
DorineCORDEAU

Formats de sortie