[Lettre de Beaunard à De La Croix du 15 juin 1902]

Contenu publié en ligne le 11/10/2018
Auteur : Beaunard, J.
Date : 1902-06-15
Collection : Lettres

Mots-Clés : Charente, Les Bouchaux

Transcription

St. Cylardeaux, 15 juin 1902

Mon Révérend Père,

Je vous remercie bien sincèrement de votre très estimée du 12 courant, ainsi que de la copie de la lettre que vous avez écrite à Mr. Laporte.

Vous me demandez de vous dire mes observations sur cette lettre. Je dois vous dire, tout d'abord, mon père, qu'il n'est guère possible d'en faire, après une rédaction aussi corecte et surtout sans omission aucune.

La seule objection que je peux faire, c'est que je vous suis sincèrement reconnaissant d'avoir employé des termes très flatteurs pour moi auprès de Mr et Mme Laporte, je conserve votre lettre soigneusement et lui donnerai toute la confidence que vous m'en réclamez.

Comme je vous l'ai promis, j'ai écrit à Mme Laporte, mardi dernier,

Saut de page

je lui ai dit que vous n'étiez pas satisfait de leur décision concernant les matériaux à mettre en glacis vers le puits, et cela coïncide très bien avec la lettre que vous avez écrite.

J'ai fait nettoyer le mur attenant au premier contrefort vers la maisonnette, de même que le couloir, je l'ai fait aprofondir et niveler le mur que les maçons remontaient, tout cela donne un aspect magnifique.

La grande chambre qui longe le mur circulaire de soutènement, me donne de l'inquiétude, parce que le gros mur du fond du four, ne correspond pas au mur de soutènement, je trouve le bout avec son ange bien conservé. J'en conclus de là, que je ne sais pas où je trouverai le bout de cette chambre, mais mon avis est cependant que je dois continuer le déblaiement quand ce ne serait que pour dégager le mur circulaire qui chasse au large.

Saut de page

J'ai fait refaire le montant de séparation des niches dans le couloir de la grande entrée de droite, il est remonté avec ses deux angles, cela a été fait par un homme en un seul jour.

J'ai fait moi-même le sol du four qui est sur la façade avec un petit canivaux pour les égouts.

Je ne vois rien de nouveau à vous signaler depuis votre départ.

En attendant le plaisir de vous revoir, je vous prie, Mon Révérend Père, d'accepter de moi et des miens l'assurance de notre entier dévouement et bien sincères salutations que nous avons l'honneur de vous présenter.

Beaunard J

En savoir plus...
Créateur
Beaunard, J.
Format
14 cm x 21 cm
3 p.
Identifiant
FRAD86_16J3_0152_032
Couverture
Saint-Cybardeaux (Charente) -- Site archéologique des Bouchauds
Destinataire
De La Croix, Camille (1831-1911)
Personne citée
Laporte-Bisquit, Maurice
Lieu actuel
Saint-Cybardeaux (Charente) -- Site archéologique des Bouchauds
Transcripteur
Annedup
Fabrice
Heleneriviere

Formats de sortie

Géolocalisation