[Lettre de Beaunard à De La Croix du 22 avril 1902]

Contenu publié en ligne le 11/10/2018
Auteur : Beaunard, J.
Date : 1902-04-22
Collection : Lettres

Mots-Clés : Charente, Les Bouchaux

Transcription

St. Cybardeaux, 22 avril 1902

Mon Révérend Père,

Je vous remercie de votre lettre si aimable pour moi.

Je n'ai pas fait venir de chaux forte, j'attendrais que vous ayez fait analyser l'échantillon qui doit vous être envoyé aujourd'hui par Mme Vve Magnaret, propriétaire de l'usine à chaux.

Pour nos joints, je les fais tous gratter avant de les commencer, parce que, en certains endroits il y a encore beaucoup d'humidité, j'ai pensé que de les laisser sécher un peu pendant quelques jours, qu'il y aurait avantage pour la solidité, c'est du rest l'avis des maçons. D'un autre côté je n' ai pas de ciment, et d'en faire venir,

Saut de page

si nous employons de cette chaux si forte il serait perdu.

Or, ces quelques jours d'attente, vous permettrons, mon père, de connaître la qualité de cette chaux, parce que aussitôt votre réponse je ferais commencer les joints immédiatement et me procurerais les matériaux que vous voudrez bien m'indiquer.

Je ferais bien venir pour 6 sacs de chaux forte, comme je vous l'ai dit, mais si elle n'était pas, après analyse, reconnue de bonne qualité, Mme Laporte pourrait m'adresser un reproche, que je ne tiens pas à recevoir, et ma fois elle aurait raison.

J'ai assez pour occuper mes maçons pendant 8 jours, et pendant ce laps de temps, j'ose

Saut de page

espérer, Mon Père, que vous aurez décidé de quelque chose. Alors, à ce moment là, je mettrais mes 3 maçons à faire les joints et en peu de temps, ils m'en feront beaucoup.

Nous avons trouvé un petit lampion en terre, et en forme de vaisseau, c'est un petit bibelot très joli, intacte et bien conservé.

J'ai fait faire deux sondages dans le bois, mais il n'y a pas de construction. Je peux donc y déposer mes matériaux sans crainte.

J'ai commencé la reprise, en grand, de mes travaux, hier lundi et jusqu'à présent tout va très bien.

Saut de page

Enfin, Mon Révérend Père, en attendant de vos bonnes nouvelles, je continue mes travaux et si je me trouve embarrassé, j'aurai recours à vos bons conseils.

Ma femme et le petit Edgard me prient d'être leur interprète pour rappeler leurs bons souvenirs et moi mon Père, je vous prie de recevoir mes humbles respects que j'ai bien l'honneur de vous présenter, et de me croire votre tout dévoué

Beaunard J

En savoir plus...
Créateur
Beaunard, J.
Format
11 cm x 18 cm
4 p.
Identifiant
FRAD86_16J3_0152_023
Couverture
Saint-Cybardeaux (Charente) -- Site archéologique des Bouchauds
Destinataire
De La Croix, Camille (1831-1911)
Lieu actuel
Saint-Cybardeaux (Charente) -- Site archéologique des Bouchauds
Transcripteur
Fabrice
Annedup

Formats de sortie

Géolocalisation