[Lettre de Espérandieu à De La Croix du 23 mars 1910]

Contenu publié en ligne le 25/05/2018
Date : 1910-03-23
Collection : Lettres

Mots-Clés : correspondance

Transcription

29 mars 1910 Mon très Révérend Père et bien Cher Ami, Je reçois au Hâvre votre lettre du 21 mars. Je suis tout attristé de vous savoir souffrant et je souhaite de tout mon coeur que vous reveniez bien vite à une santé meilleure. Si je donne suite à mon projet de déplacement sur Yzeures, et je compte bien le faire. Malheureusement, je ne sais pas quand, je ne manquerai pas de passer par Poi-

Saut de page

-tiers et de rester quelques heures à causer avec vous de tant de choses qui nous intéressent. Ce crochet me fournira, d'ailleurs, une occasion de vous revoir, et cela m'arrive trop rarement pour que je n'en profite pas aussi souvent que je le puis. Je vous préviendrai assez à l'avance pour que vous ayez la possibilité de monter à la Conciergerie, si vous croyez que ce soit préférable ; mais pour vous éviter toute fatigue, il ne m'en coûterait pas davantage d'aller vous voir chez vous. Mon tome III n'a toujours pas paru. L'Imprimerie Nationale est d'une lenteur désespérante ! Encore une fois, avec

Saut de page

tous mes voeux les plus sincères, recevez, mon très Révérend Père & bien Cher Ami, l'expression respectueuse de mon affectueux attachement, Espérandieu

En savoir plus...
Format
11 cm x 16,5 cm
3 p.
Identifiant
FRAD86_16J3_37_138
Destinataire
De La Croix, Camille (1831-1911)
Transcripteur
NadineDieudonné-Glad
Note
Petite lettre conservée dans son enveloppe d'origine.

Formats de sortie